CLINIQUE EIFFEL-CARRE D’OR – 6, Square Pétrarque – 75116 PARIS

Le lifting des cuisses

Lifting des cuisses à Paris - Clinique Eiffel

Le lifting des cuisses est indiqué chez les patients :

  • Présentant des cuisses fripées et flasques.
  • Ayant une gêne esthétique et/ou fonctionnelle (difficultés pour s’habiller ou marcher).
  • Souhaitant des cuisses plus lisses et fermes.

Il n’y a pas d’âge pour réaliser cette chirurgie, les patients ont de 18 à 70 ans.

Comment se déroule la consultation pour un lifting des cuisses à la clinique Eiffel  Carré D’or?

Un interrogatoire sur tous vos antécédents médicaux et chirurgicaux (notamment de chirurgie bariatrique) est indispensable avec l’un de nos chirurgiens  experts de cette chirurgie.  Diverses questions vous seront posées lors de cette consultation :

Une écoute attentive et bienveillante sera adoptée par nos chirurgiens  experts  afin de comprendre vos motivations et votre gêne au niveau des cuisses et un examen détaillé de vos cuisses permettra au chirurgien  de vous proposer la stratégie chirurgicale la plus appropriée à votre anatomie et à votre demande.

Quelles sont les consignes à tenir avant cette chirurgie ?

  • Arrêt du tabac 1 mois avant l’intervention
  • Arrêt de certains médicaments qui favorisent le saignement 10 jours avant et après l’intervention aspirine, anti inflammatoires et anticoagulants, vitamine E.
  • Être à votre poids idéal et stable depuis au moins 6 mois.
  • Arrêt de la contraception orale 1 mois avant l’intervention pour diminuer le risque thrombo-embolique (phlébite et embolie pulmonaire).
  • Achat d’un vêtement de contention dont le chirurgien vous donnera les références.

Trois mesures préventives contre la phlébite sont instaurées après l’intervention : le lever et la marche, le port de bas de contention et l’injection quotidienne d’un anticoagulant pendant 15 jours. Le port d’un vêtement de contention est quasi obligatoire pendant 1 mois pour réduire l’œdème post opératoire.

Comment se déroule un lifting des cuisses à la clinique Eiffel ?

Des dessins pré- opératoires sont toujours réalisés avant toute intervention  par votre chirurgien avant de descendre au bloc opératoire. Ces dessins sont faits soit au bloc opératoire,  soit en chambre.

Cette intervention se fait sous anesthésie générale, elle consiste tout d’abord à réaliser une lipoaspiration au niveau de la face antérieure et interne des cuisses, puis à retirer l’excédent de peau au niveau de la face interne des cuisses.

La fermeture cutanée est faite avec des fils résorbables sous cutanés. Un pansement modelant les cuisses est réalisé en fin d’intervention toujours par notre chirurgien expert et jamais par une infirmière. Dans la majorité des cas, une hospitalisation d’une nuit à la clinique  Eiffel Carré d’or  est préconisée pour vous assurer une plus grande sécurité et confort.

Quels résultats puis-je attendre d’un lifting des cuisses ?

Le lifting de la face interne des cuisses est une intervention ayant prouvé de magnifiques résultats de remodelage du contour des cuisses, dont le bénéfice esthétique et fonctionnel est important pour les patients.

Son résultat final est obtenu entre 3 et 6 mois après l’intervention, lorsque l’œdème post opératoire a totalement disparu. Vous voyez de toute façon le chirurgien de façon régulière à la clinique Eiffel Carré d’or.

Ce résultat est stable dans le temps sauf cas de variation pondérale importante ou de grossesse.

Y a-t-il des cicatrices dans cette chirurgie ?

La cicatrice est souvent verticale et cachée à l’intérieur des cuisses. La cicatrice dépendra de l’importance de votre relâchement cutané.

On ne peut jamais connaitre à l’avance la qualité de votre cicatrisation, mais certains paramètres comme l’arrêt du tabac sont essentiels.

La technique du lifting des cuisses avec cicatrices horizontales dans l’aine semble être moins efficace et ne s’adresse qu’aux relâchements cutanés peu importants.

Les complications d’un lifting de la face interne des cuisses sont faibles et il est important de vous les mentionner mais cela reste très rare :

  • Les accidents thrombo-emboliques
  • La survenue d’un hématome, en fait assez rare, peut justifier une évacuation afin de ne pas risquer d’altérer secondairement la qualité esthétique du résultat.
  • La survenue d’une infection est favorisée par la proximité des orifices naturels (gîte microbien) et est prévenue par une hygiène pré et post-opératoire rigoureuse jusqu’à la cicatrisation complète
  • On observe parfois à partir du 8 ème jour post-opératoire, la survenue d’un épanchement lié à un écoulement de lymphe et à un suintement de la graisse. La compression et le repos en constituent les meilleures préventions. Un tel épanchement doit parfois être ponctionné et il s’assèche en général sans séquelle particulière.