Chirurgie plastique et esthétique

Chirurgie esthétique
Chirurgie esthétique

Notre équipe chirurgicale et paramédicale dispose d’un plateau technique de pointe et d’une structure hotellière de prestige certifiés par la Haute Autorité de Santé, pour permettre à ses chirurgiens de réaliser l’ensemble des interventions de chirurgie esthétique.

La chirurgie esthétique est en fait une composante d'une spécialité appelée Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique.

 

On peut distinguer ces trois domaines de la manière suivante :

 

La chirurgie plastique intervient dans des domaines de correction lorsque la disgrâce physique provoque une gêne fonctionnelle ou un retentissement psychologique important. C'est le cas par exemple des réductions mammaires, de la chirurgie du ventre ou des oreilles décollées par exemple. Elle peut être prise en charge par la sécurité sociale sous certaines conditions.

 

La chirurgie réparatrice est une chirurgie qui répare les dommages subit par le corps, après un accident ou une maladie grave. La chirurgie reconstructrice est par exemple celle de la reconstruction mammaire après cancer.

 

La chirurgie esthétique est plus une chirurgie de confort pour modifier l'apparence du visage ou du corps à visée esthétique. Elle permet de corriger une imperfection corporelle gênante pour le patient, en dehors de toute nécessité thérapeutique. Elle est souvent motivée pour les patients par une gêne, qui, une fois corrigée leur permet de retrouver bien-être et confiance en eux. Dans les principales interventions de chirurgie esthétique on retrouve par exemple les liftings, liposuccions ou augmentations mammaires.

 

La frontière est parfois assez floue entre ces pratiques, car la différence entre la chirurgie plastique et esthétique n'est parfois motivée que par une prise en charge de la sécurité sociale et donc sur l'importance considérée de la disgrâce subie. Par ailleurs, le chirurgien a toujours pour objectif de réaliser l'acte le plus esthétique possible de manière à ce que les actes de chirurgie réparatrice soient le plus harmonieux possibles.

 

Le chiffre des interventions est en augmentation constante : 10 % par an en moyenne en France, soit environ de 120 000 interventions chaque année. Elle concerne toutes les tranches d’âge ainsi que les deux sexes. 

 

Comme tout acte chirurgical, la chirurgie esthétique peut comporter certains risques : le risque anesthésique, hémorragique, infectieux.

 

Concernant les cicatrices, les progrès technique et la grande finesse des incisions les rendent de plus en plus discrètes et, dans de nombreux cas, indécelables.

 

Les chirurgiens ont le devoir d’informer les patients sur les éventuels effets indésirables bien qu’ils soient minimes ainsi que sur les caractéristiques de chaque intervention. Le suivi post-opératoire est important pour récupérer de manière la plus rapide et la moins douloureuse possible, mais aussi pour aider à améliorer le résultat.

 

Comme pour la médecine esthétique, la TVA est désormais applicable sur les tarifs. Dans certains cas spécifiques, l’intervention peut être prise en charge par la Sécurité Sociale. Un devis détaillé doit être obligatoirement délivré par votre praticien.

 

Dans notre monde moderne, la chirurgie esthétique suscite de plus en plus d’engouement. Le recours à cette technique reflète souvent un mal de vivre, le stress, la pression socio-professionnelle où les standards de beauté jouent un rôle déterminant. Le chirurgien plasticien doit être capable de reconnaître et d'écarter les demandes fantaisistes et d'analyser, chez tout patient, ses motivations réelles et l'importance du défaut à corriger tant esthétiquement que psychologiquement.

Interventions de chirurgie esthétique réalisées à la Clinique Eiffel